Panel mondial de haut-niveau sur l'eau et la paix - Secrétariat

teaser2_panelgroup.jpg
teaser4_panelamman.jpg

Le Panel mondial de haut niveau sur l’eau et la paix a été lancé le 16 Novembre 2015 à Genève avec pour tâche l'élaboration de propositions visant à renforcer les instruments et le cadre à mettre en place pour éviter et réduire les conflits liés à l’eau au niveau mondial et régional, ainsi que l‘utilisation de l‘eau comme un instrument de coopération et de paix. Il a pour objectif de mettre la problématique de l’eau au centre des politiques gouvernementales partout dans le monde.

15 pays sont les “états co-parrains”: le Cambodge, la Colombie, le Costa Rica, l’Espagne, l’Estonie, la France, le Ghana, la Hongrie, la Jordanie, le Kazakhstan, le Maroc, Oman, le Sénégal, la Slovénie et la Suisse.

La problématique de l’eau et de la paix présente de nombreuses facettes. Le panel de haut niveau traitera les quatre thèmes suivants:

  • Identification de mécanismes juridiques, économiques et financiers pour inciter à la coopération intersectorielle et transfrontalière;
  • Considération des moyens de mieux appréhender et prévenir les conflits liés à l‘eau au niveau transfrontalier et intersectoriel, notamment à travers des mécanismes promouvant l‘hydro-diplomatie;
  • Promotion de la mise en œuvre efficace des conventions globales sur l’eau;
  • Promotion de meilleures pratiques de coopération sur l’eau.

Les panélistes sont désignés à titre personnel. Le panel est indépendant et chargé de formuler des recommandations concrètes pour que l’eau devienne un instrument de paix. Les propositions n’auront pas de caractère contraignant et vont répondre aux politiques d’actions à mener au niveau mondial, régional, national et local. Toutefois, le panel ne fera aucune recommandation propre à un pays. Bien qu'indépendant, le panel travaillera étroitement avec les Nations Unies, notamment à travers le rôle d’observateur de UN-Water qui est présent à chaque réunion du panel. Le Panel s’est réuni à quatre reprises : à Genève, Suisse, à Dakar, Sénégal, à San José, Costa Rica et à Amman en Jordanie. A chaque fois, il a échangé avec des experts régionaux afin d’alimenter ses réflexions.

Le Pôle Eau Genève est le Secrétariat du Panel. Le Strategic Foresight Group, un think tank basé à Mumbai, soutient le travail du Panel.

En septembre 2017 aura lieu le lancement du Rapport du Panel, à Genève ainsi qu’à New-York. Le Rapport sera ensuite présenté lors d’évènements régionaux à travers le monde et au Forum mondial de l’eau en 2018 à Brasilia.

Les Membres du Panel mondial de haut niveau sur l’eau et la paix

Citations de soutien des pays co-parrains

Documents ayant contribués à nourrir la réflexion du Panel

Symphonie pour l'eau et la paix

Galerie photo du lancement du Rapport du Panel le 14 septembre 2017

 

 

Les Membres du Panel mondial de haut niveau sur l’eau et la paix

Président

turkd.jpg

Prof. Danilo Türk, désigné par la République de Slovénie

3ème Président de la Slovénie (2007-2012).

Actuellement Professeur émérite de Droit international à l’Université de Ljubljana, Slovénie.

Le Professeur Türk a eu une carrière riche et variée en tant qu’universitaire, diplomate et représentant des Nations Unies. Au cours des années 1984-1992 il a rédigé plusieurs rapports de l’ONU sur les droits de l’homme. Durant les années 1992-2000 il a été ambassadeur, Représentant Permanent de la Slovénie aux Nations Unies à New-York. Il a siégé au Conseil de Sécurité de l’ONU en 1998-99 et a été Président du Conseil de sécurité deux fois. Entre 2000 et 2005 il a occupé le poste d’Assistant Secrétaire-général aux Affaires politiques sur l’invitation de M. Koffi Annan, alors Secrétaire-Général des Nations-Unies. Durant cette période il a travaillé sur divers projets diplomatiques des Nations Unies, notamment dans le domaine de la diplomatie préventive. En 2016, il a été candidat au poste de Secrétaire-Général de l’ONU. Son engagement sincère en tant que Président de la Commission de Haut-Niveau mondiale sur l’Eau et la Paix a été la clé de la réussite du travail de la Commission.p>

Vice-présidents

fayem.jpg

H.E. Mr. Mansour Faye, désigné par la République du Sénégal

Ministre de l’Hydraulique et de l’Assainissement de la République du Sénégal depuis juillet 2014.

Maire de la ville de Saint-Louis à l’embouchure du Fleuve Sénégal

C’est sous son magistère que le Sénégal a atteint les Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD) pour l’eau potable. Il a été l’un des artisans qui a œuvré pour la réalisation du premier débat public sur « Eau, Paix et Sécurité » lancé par le Sénégal lors de sa présidence du Conseil de Sécurité de l’Organisation des Nations Unies (ONU), en novembre 2016. Ce qui a amené ledit Conseil de réfléchir sur les voies et moyens de faire de l’Eau un moyen de coopération internationale plutôt qu’un « vecteur de conflits ». Engagé dans l’Organisation pour la Mise en Valeur du Fleuve Sénégal (OMVS) et celle de l’Organisation pour la Mise en Valeur du Fleuve Gambie (OMVG), il a aussi présidé le Conseil des Ministres africains en charge de l’eau (AMCOW) de 2014 à2016 et assure actuellement la présidence de la Facilité Africaine de l’Eau (FAE).

umanaquesadoa.jpg

Dr. Alvaro Umaña Quesada, désigné par la République du Costa Rica

Premier Ministre de l’énergie et de l’environnement du Costa Rica (1986-1990).

Actuellement co-président de la « Climate Transparency », organisation de contrôle et d’évaluation des progrès vers les Accords de Paris sur le Climat.

Avec une formation universitaire en sciences de l’environnement et ingénierie ainsi qu’en économie, le Dr Alvaro Umaña a une longue relation avec les institutions des Nations Unies, ayant été notamment membre du Bureau exécutif de l’UNESCO, Président du Panel d’inspection de la Banque Mondiale, Chef du Groupe énergie et environnement du PNUD et représentant de l’Amérique Centrale au Conseil d’administration du Fonds Monétaire International.

Membres (par ordre de nomination des Etats co-parrains)

boissondechazournesl.jpg

Prof Laurence Boisson de Chazournes, désignée par la Suisse

Professeure à la Faculté de Droit de l’Université de Genève.

Experte et conseillère envers de nombreux états, organisations internationales, associations et fondations.

Universitaire et praticienne, Laurence Boisson de Chazournes agit depuis de nombreuses années comme expert dans différentes régions du monde. Elle a contribué au développement de l’Organisation pour la mise en valeur du fleuve Sénégal (OMVS) ainsi qu’à élaboration d’un accord portant sur le Nil. Elle a également exercé comme arbitre dans un différend relatif à l’Indus et est avocate dans des contentieux internationaux portant sur des fleuves en Amérique latine.

morap.jpg

Dr. Claudia Patricia Mora, désignée par la République de Colombie

Ancienne Vice-ministre de l’eau et de l’assainissement de la république de Colombie.

Actuellement partenaire et cheffe du département du droit de l’environnement au cabinet d’avocats Pinilla, González et Pieto.

Claudia Mora est avocate de formation avec une grande expérience en droit de l’environnement ainsi que dans la régulation des services d’utilité publique. Claudia a été directrice des Services publics d’eau potable et d’assainissement. Sous sa direction, d’importantes politiques et régulations environnementales ont été émises comme la Politique nationale de l’eau (Politique nationale pour la gestion intégrée des ressources en eau, 2010).

fermandezp.jpg

Dr Pascual Fernandez, désigné par l’Espagne

Ancien Secrétaire d’état pour l’eau et les côtes espagnoles.

Actuellement Professeur d’économie appliquée au domaine de l’environnement à l’Université Juan Carlos de Madrid.

Dans son pays, il a occupé le poste de Directeur Général des impôts dans les régions de Castille et Leon ainsi qu’à Madrid. Il est l’auteur de 11 livres et plusieurs rapports de recherche en économie appliquée. Actuellement il est Doyen et Président de l’Association des économistes de Madrid.

szollosinagya.jpg

Professeur Andras Szöllösi-Nagy, désigné par la République de Hongrie

Ancien Recteur de l’UNESCO-IHE, éducation relative à l’Eau, à Delft de 2009 à 2014.

Actuellement professeur de Gestion durable de l’eau à l’Université nationale du Service public en Hongrie.

Le Dr Andras Söllösi-Nagy a plus de 30 ans d’expérience dans la gestion des ressources en eau. En plus de nombreuses années de recherche et d’enseignement, il a pendant 20 ans occupé le poste de Secrétaire du Programme hydrologique international de l’UNESCO (IHP) où il a contribué à initier et lancer le Programme Mondial pour l’Evaluation de l’Eau des Nations Unies (WWAP). Il est membre fondateur du Conseil Mondial de l’Eau (WWC)

bintalalh.jpg

Son Altesse Royale Le Prince Hassan bin Talal du Royaume hachémite de Jordanie, désigné par le Royaume hachémite de Jordanie

Président du Conseil consultatif du Secrétariat général des Nations Unies sur l’eau et l’assainissement (UNSGAB).

Son Altesse Royale le Prince El Hassan Bin Talal a présidé la Commission indépendante sur les questions humanitaires internationales et a contribué à leur rapport « Le défi d’être humain » qui traite de questions telles que l’homme contre l’homme ou l’homme contre la nature et les catastrophes naturelles. Son Altesse Royale préside également l’initiative du « Strategic Foresight Group » appelé « Blue Peace » qui met l’accent sur le rôle clé de l’eau dans tous les domaines de la sécurité.

nysanbayevy.jpg

M. Yerlan Nysanbayev, nominé par la République du Kazakhstan

Vice-ministre de l’agriculture de la République du Kazakhstan.

Vice-ministre de la Protection de l’environnement de la République du Kazakhstan depuis 2013.

 

mike-hammah.png

Hon. Mike Hammah, désigné par la République du Ghana

Ancien Ministre du territoire et des ressources naturelles de la République du Ghana.

C’est avec sa longue expérience et connaissance politique du secteur privé que l’Honorable Mike Hammah a contribué au travail du Panel. L’Honorable Mike Hammah est un politicien et un économiste. Il a occupé de nombreux postes dans l’espace politique ghanéen, ayant été, notamment, durant seize ans membre du parlement ghanéen (pour la circonscription d’Effutu) et pendant 12 ans Ministre adjoint pour les routes et les transports et Ministre des terres et ressources naturelles. Il est actuellement consultant des coûts de construction et consultant de gestion des risques.

ocuinnc.jpg

M. Ciaran O’Cuinn, désigné par le Sultana de Oman

Directeur du Centre de désalinisation du Moyen Orient à Oman depuis 2013.

Entre 2002 et 2011, M Ciaran O’Cuinn a été Conseillé spécial auprès du Ministre dans le Département des communications, énergie et ressources naturelles et au Département des affaires étrangères et du commerce, et enfin au Département de la justice et de l’égalité de la République d’Irlande. Il a ensuite été Directeur executif des affaires externes et stratégiques à l’Université de Dublin City. Depuis 2013, il est Directeur du Centre de désalinisation du Moyen Orient à Oman, une organisation international unique fournissant des solutions pour faire face à la pénurie d’eau douce au-delà des frontières et des divisions.

taranda.jpg

Dr Andres Tarand, désigné par l’Estonie

Ancien Premier Ministre de la République d’Estonie.

Avec une formation universitaire de climatologue et chercheur, Andres Tarand a mené les négociations entre la Russie et l’Estonie pour la démarcation de la frontière qui est principalement constituée par le cours de rivières et de lacs. Il a aussi été Membre du Parlement Estonien ainsi que Membre du Parlement Européen pour le Parti Social démocrate. Il a été membre de diverses organisations qui s’occupent d’environnement et de développement durable telles que l’Association géographique estonienne, l’Institut de l’environnement de Stockholm, le Fonds pour la nature Estonien et « Globe International Europe ».

chethat.jpg

H.E. M. Thor Chetha, désigné par le Royaume du Cambodge

Secrétaire d’Etat du Ministre des ressources hydriques et de la météorologie du Royaume du Cambodge depuis 2013.

H.E Thor Chetah a obtenu une Maîtrise en sciences politiques et une licence en droit public. Il a aussi obtenu un Diplôme supérieur dans la domaine du Leadership public, administration et bonne gouvernance de l’Université Nanyang à Singapour, a reçu un diplôme supérieur dans le domaine de la stratégie commerciale pour GMS à Singapour et a obtenu un diplôme dans le domaine de la Gestion minière aux USA. Il a été nommé co-président de CAVAC II (Cambodia Agricultural Value Chain Program).

gallandf.jpg

M. Franck Galland, désigné par la France

Fondateur et Directeur de Environmental Emergency and Security Services pour la République Française depuis 2010.

M. Galland est actuellement considéré comme l'un des principaux spécialistes français des questions stratégiques et de sécurité liées à l'eau. Il a également fait des recherches approfondies sur les vulnérabilités des infrastructures critiques telles que les systèmes d'approvisionnement en eau. Il est l'auteur de trois livres bien reçus et une cinquantaine de travaux de recherche publiés dans des revues sur les relations internationales et la défense. Il a travaillé 20 ans dans le secteur de l'eau et est actuellement le Directeur d'une société d'ingénierie spécialisée dans la résilience et la planification d'urgence pour les services publics. M. Galland est également un officier de réserve (rang: Lt-Colonel) servant d'expert en eau pour le ministère français de la Défense.

amezianea.jpg

M. Abdelaaziz Ameziane, désigné par le Maroc

Gestionnaire de projets et conseillé au Secrétariat général du Ministère de l’eau

M. Ameziane est l’un des plus grands spécialistes marocains dans le domaine des ressources en eau y compris pour les aspects réglementaires et institutionnels. Riche d’une expérience de 30 ans dans la recherche et la gestion de l’eau y compris durant les périodes de conflits, il a contribué à l’élaboration de la stratégie nationale de l’eau et piloté plusieurs réformes du secteur de l’eau au Maroc, notamment sur les aspects liés aux conflits intersectoriels. Ingénieur Général et officier de réserve, il est actuellement chargé de mission et conseiller au secrétariat général du ministère chargé de l’eau.

Haut de page

Citations de soutien des pays co-parrains (ordre alphabetique des auteurs)

squ_slov.jpg

M. Karl Erjavec

Ministre des affaires étrangères de Slovénie

“L’eau est source de vie et de prospérité. Elle ne devrait jamais être une source de division.”

squ_eston.jpg

M. Siim Kiisler

Ministre de l’environnement d’Estonie

“Une coopération efficace dans le domaine des eaux transfrontalières, incluant un échange d’informations crédible et opportun, est un élément essentiel pour la prévention des conflits.”

squ_kazak.jpg

M. Yerlan Nysanbayev

Vice-ministre de l’agriculture et de la protection de l’environnement de la République du Kazakhstan

“La paix et la sécurité par la coopération dans le domaine de l'eau.”

squ_sene.jpg

M. Macky Sall

Président du Sénégal

“L'eau est source de vie et de bien-être lorsque son usage fait appel à l’esprit de coopération et de partages.”

squ_camb.jpg

S.E. M. Ney Samol

Ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire, Représentant permanent du Royaume du Cambodge auprès de l’Office des Nations Unies et d’autres organisations internationales à Genève.

“Les cambodgiens vivent en harmonie avec la nature grâce à un réseau abondant de ressources hydriques naturelles, à la politique du gouvernement et à la stabilité politique.”

Haut de page

Documents ayant contribués à nourrir la réflexion du Panel

Rapports des tables rondes du Think Tank du Pôle Eau Genève

  1. 20 mars 2017 - Table ronde – “Données pour l'eau, la paix et la sécurité”.
  2. 28 février 2017 - Table ronde – “Hydro-Diplomacy pour l'eau, la paix et la sécurité”.
  3. 27 février 2017 - Table ronde – “Incitations financières pour la coopération de l'eau”.
  4. 3 février 2017 - Round Table – “Les réfugiés et l'accès à l'eau : challenges et réponses”.
  5. 1er novembre 2016 - Round Table – “Intersectorialité et conflits”.
  6. 26 octobre 2016 - Round Table – “Promoting the Effectiveness of International Water Law in Support of Security and Peace".
  7. 14 juin 2016 - Round Table – “La Protection de l'eau durant et après des conflits armés".
  8. 24 septembre 2015 - Round Table – “Coopération et partage des bénéfices dans les bassins des Fleuves Sénégal et Niger".

Documents du Strategic Foresight Group (SFG)

  1. Recommendations du SFG pour le Panel de haut-niveau pour l'eau et la paix.

Autres

  1. Bolognesi T., Bréthaut Ch., Sangbana K., & Tignino M. (2016). Transboundary governance in the Senegal and Niger river basins: historical analysis and overview of the status of common facilities and benefit sharing arrangements.
  2. Pohl, B., & Kramer, A. (2016). Investing in basins of risk: What elements should a putative code of conduct for business operating in basins at risk include? (Discussion Note). Geneva Water Hub.

  3. Pohl, B., & Kramer, A. (2016). Sharing benefits in shared basins: What are the opportunities of and experiences with benefit-sharing in transboundary basins? (Discussion Note). Geneva Water Hub.

Haut de page

 

Symphonie pour l'eau et la paix

Une fois les messages et recommandations du Panel finalisés, ils seront également transmis dans le langage universel de la musique. En effet, une caractéristique unique et particulièrement inspirante des travaux du Panel est qu'il sera accompagné et enrichi par des musiciens du monde entier. Le résultat sera une symphonie originale pour l'eau et la paix, composée progressivement au gré des réunions du Panel sur les différents continents. À la fin, la symphonie est destinée à devenir un symbole puissant et une inspiration aux efforts pour faire de l'eau une source de coopération et de paix.

Plus d'informations et de la musique sont disponibles ici.

Haut de page

 

Galerie photo du lancement du Rapport du Panel mondial de haut-niveau pour l'eau et la paix, le 14 septembre 2017 à Genève

Haut de page