Le Réseau de recherche

En janvier 2016 le Pôle Eau Genève a lancé un Réseau de Recherche visant à comprendre et à apporter des réponses aux défis scientifiques et sociétaux auxquels le secteur de l’eau est confronté.

Le but de ce Réseau est de réfléchir sur ces sujets en se concentrant sur des questions et variables en tenant compte du système socio-écologique dans son ensemble. Cela signifie que les problèmes de gouvernance de l’eau ne sont pas simplement vus comme des phénomènes exogènes résultant d’actions limitées dans des conditions géophysiques mais que les interactions sociales sont un facteur déterminant à inclure dans les recherches sur le secteur de l’eau.

En adoptant une perspective interdisciplinaire fondée surtout sur les sciences sociales, le Réseau vise à soutenir les études pertinentes comprenant diverses échelles et/ou zones géographiques.

La démarche

La démarche entreprise par ce Réseau de recherche s’articule autour de trois principaux piliers :

  • Perspective interdisciplinaire.
    Cette démarche doit permettre de mieux comprendre les enjeux soulevés par une discipline en particulier mais également, grâce à l’intégration de différentes approches, de poser de nouvelles questions, de proposer de nouveaux outils pour l’analyse des enjeux de gouvernance de la ressource en eau.
  • Connaissances théoriques fondées à partir d’études de cas empiriques.
    L’ancrage avec le terrain est particulièrement important et se traduit notamment par des projets de « recherche-action » issus de problématiques concrètes. La cohérence de notre approche repose la relation pertinente entre approche théorique et problématique étudiée empiriquement.

  • Question des échelles
    Quelles soient géographiques, institutionnelles, ou temporelles, leur emboîtement est au centre de l’approche. Ce faisant, il s’agit d’appréhender le caractère complexe et multidimensionnel de la réalité.

1ère étape - Les bourses de recherche

Afin de mieux comprendre ces défis sociétaux, le Pôle eau Genève ouvre les candidatures pour quatre bourses de recherche (de 30 000 francs suisses chacune). Ces bourses seront attribuées à quatre universités : UNESCO-IHE (Delft, Pays-Bas, [email protected]), Université de Sheffield (Royaume Uni, [email protected]), EAWAG (Zurich, Suisse, [email protected]), Université de Genève (Suisse, [email protected]). Fondées sur des travaux scientifiques antérieurs pertinents et solides, les candidatures doivent concerner un ou plusieurs sujets des axes de recherches suivants :

  • L’analyse de la gouvernance de l’eau et des processus décisionnels pour la résolution de conflits liés à l’eau.
  • L’Hydropolitique, analysée sous les aspects des conflits intersectoriels et transfrontaliers.
  • Les voies d’identification et de coopération pour la prévention des conflits liés à l’eau.
  • La politique de l’eau et les conflits dans l’actualité : analyse de bricolages institutionnels et d’arrangements ascendants ("bottom-up").

Les quatre bourses de recherche ont été attribuées à :

  • Dr Jeltsje Sanne Kemerink-Seyoum de l’UNESCO-IHE, à Delft, Pays-Bas. Plus d'information ci-dessous (en anglais).
  • Dr Komlan Sangbana de l’Institut des sciences de l’environnement (ISE) de l’Université de Genève, Suisse. Plus d'information ci-dessous (en anglais).
  • Dr Ellie Chowns de l'Université de Sheffield au Royaume Uni. Plus d'information ci-dessous (en anglais).
  • Dr Mi Nguyen de l'EAWAG, Dübendorf, Suisse. Plus d'information ci-dessous (en anglais).

Produits

Palgrave Studies in Water Governance (plus d'informations dans le PDF, version anglaise)

"Why infrastructure still matters: unravelling water reform processes in an uneven waterscape in rural Kenya" (auteur principal Kemerink, J.S., version anglaise)

"Jumping the water queue: changing waterscapes under water reform processes in rural Zimbabwe" (auteur principal Kemerink, J.S., version anglaise)

Bibliographie - "Network governance of urban sanitation management in Vietnam" (Mi Nguyen, version anglaise)