Les Ressources

damier_bibliowatersecurity.png

Bibliography - “What is hydropolitics? Examining the meaning of an evolving field”

The study of hydropolitics is relatively young and ‘borrows’ concepts from other well-established disciplines such as political science, geography, or sociology. The roots of this nascent but blossoming research arena date back only to the late 1970s. As with any new field of study, there is much conceptual fuzziness surrounding hydropolitics. For instance, to this day, no single, universal definition of hydropolitics exists and is unlikely to be established any time soon.

damier_bibliopwg_africa.png

Bibliographie - “Gouvernance participative de l’eau en Afrique : Gestion communautaire rurale des ressources en eau"

Cette bibliographie présente de courts résumés de quelques-unes des principales publications (1990-2016) sur la Gouvernance participative de l’eau (GPE) en Afrique. Elle s’intéresse en premier lieu à la gestion communautaire des ressources en eau rurales pour une utilisation domestique, mais certaines sources qui se concentrent sur les ressources en eau urbaines, l’irrigation et la gestion intégrée des ressources en eau (IWRM) ont été incluses quand elles apportaient des éléments importants.

damier_bibliowatersecurity.png

Bibliographie - "La politique ordinaire dans la gestion des eaux agricoles"

Cette bibliographie regroupe une sélection de publications majeures traitant de la gouvernance de l’eau. It gives a specific insight into everyday politics within the agricultural water management realm. A brief comment introduces each reference to facilitate users’ reading.

damier_bibliohydropilitics.png

Bibliographie - Hydropolitiques

Cette bibliographie regroupe une sélection de publications majeures traitant de la gouvernance de l’eau. Un accent spécial est donné à celles explorant le concept d’hydropolitique. Un bref commentaire accompagne chaque référence pour faciliter le choix des lectures.
Le concept d’hydropolitique (la géopolitique de l’eau) est mentionné pour la première fois en 1979 (Waterbury, 1979). Dans les années ‘90 et 2000, le concept a été exploré mais rares sont les définitions qui en ont émergées (Elhance, 1997; Turton, 2002). Dans la littérature, le concept a été appliqué pour analyser les conflits et la coopération dans plusieurs bassins versants transfrontaliers, le plus souvent au sud.

damier_biblioconflictscooperation.png

Bibliographie - Conflits et coopération

Depuis 1990, de plus en plus d’articles traitent des liens causaux entre l’eau et les conflits armés dans des régions arides. Après plusieurs publications critiquant la littérature sur les « guerres de l’eau », les articles se sont focalisés sur les différentes intensités des conflits liés à l’eau et sur la coopération au sein du secteur. Ces concepts de conflits et de coopération liés à l’eau sont utilisés et développés par des universitaires, des centres de recherche comme le Pacific Institute, mais également des organisations internationales et des ONGs qui essaient de mettre en oeuvre des mécanismes de coopération pour ce type de conflit.

damier_bibliowatersecurity.png

Bibliographie - Sécurité hydrique

Dans son acception large, la sécurité hydrique est définie comme un système hydrique fournissant suffisamment d’eau, tant en termes de quantité que de qualité, à des usagers humains ou non humains. Elle se caractérise par une situation dans laquelle les usagers sont garantis d’un accès à l’eau et préservés de tout risque lié à l’eau. Cette notion occupe une place centrale dans les discours sur la gouvernance de l’eau et se trouve souvent reliée à des notions telles que le nexus ou la gestion intégrée des ressources en eau (GIRE). Chronologiquement, ce sont les praticiens qui ont fait émerger l’idée de sécurité hydrique et le milieu académique ne s’en est emparé que dans un second temps. Bien que déjà largement diffusée durant la décennie 1990, la notion de sécurité hydrique connaît un regain d’intérêt à partir de 2004-2005.

 

Bibliographie

Hydro-hégémonie

Bibliographie - Hydrohégémonie

Cette liste porte sur l’hydro-hégémonie, un concept développé en 2006 par Mark Zeitoun et Jeroen Warner se définissant par l’hégémonie ou le contrôle des eaux transfrontières d’un acteur à l’échelle du bassin versant. Ce concept a été développé au sein du London Water Research Group qui rassemble des professionnels et des académiciens du domaine de l’eau travaillant sur l’analyse de la gestion des eaux transfrontières et sur la dimension politique de la ressource. Nous présentons ici les principales publications résultant des travaux de ce groupe.